Le Comptoir du Lointain

-=- Quid Amorum Bonae, Charium Bonae -=-
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Une demeure de souffrances (Spoiler WotLK)

Aller en bas 
AuteurMessage
Laureleï
Même un Gob' y post pas autant
Même un Gob' y post pas autant
avatar

Nombre de messages : 2089
Localisation : Dalaran, Tour de la Citadelle Pourpre
Race / Classe : Elfe de Sang Prêtre / Elfe de Sang Paladine / Orc Death Knight
Citation : Hmpf !
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: [RP] Une demeure de souffrances (Spoiler WotLK)   Lun 28 Juil - 16:41

“And when you need catharsis (YES)
because it's how you're made, you know (YES)
And when you need absolving (YES)
Don't ask how
but come into my house... of pain”

Le froid. Un très grand froid. La mort. Lointains souvenirs, de fureur, de batailles, alors que le dernier souffle de vie tente de quitter ce corps rompu, brisé. Le mal est presque trop réel, comme si il n’y avait jamais rien eu d’autre, comme si l’éternité n’avait jamais été que souffrance, et que tout commençait et finissait dans cet océan de douleur.

Le froid encore. Un allié maintenant. La volonté. Garder captif ce dernier souffle, si tenu, glacé. Respirer, sentir à chaque expiration la gelure mordante sur ses lèvres.
Ouvrir les yeux. Revenir à la réalité, retrouver les limites de son corps. Le contact est brutal. Les murs noirs qui l’entourent suintent de liquides pestilentiels. Son esprit lui dit que l’odeur de décomposition lui retourne le coeur, mais son corps ne semble pas réagir. Son corps. Lever une main ... sa peau est d’un vert grisâtre, ses mains sont puissantes. Un visage monstrueux se penche sur elle, bavant, des crocs comme des dagues. Une Goule.



Un flash puissant, une hache tournoie, elle voit son bras s’abattre, fauchant des Goules par dizaines, mais il y en a toujours plus ...



“L’Orque a survécu aux rites, conduis la au maître”. Des mains griffues se saisissent d’elle, la relève sans ménagement et la pousse vers l'avant. Elle titube, chancelle, manque de tomber, mais une force qu’elle ne se soupçonnait pas la maintient debout, et d’un pas encore hésitant, elle accompagne docilement la Goule.


“Not anymore
I must let go
and when I finally reach the point of no return
I must let go
because I know
I'm manic I'm manic I'm manic so ...”

La silhouette est impressionnante. Certes elle est immense, certes, son armure semble faite de ténèbres pures. Mais c’est cette sensation de froid qui émane d’elle, qui prend possession de l’âme de l’Orque, broyant sa volonté dans un poing glacé, implacable, qui oblige la guerrière à mettre un genoux à terre. Tout ce qui vit encore en elle lui hurle de se relever, de ne pas plier, mais la pression est trop forte, elle sait qu’elle ne résistera pas. Du coin de l’oeil elle voit le bord de la terrasse. Se précipiter dans le vide, s’écraser au sol, mourir enfin, se libérer de cette pression insoutenable ...

“Une nouvelle recrue ...” la voix semble provenir de nulle part. “Cesse donc de lutter, tu es à moi maintenant, accepte ta condition, tu ne peux plus t’échapper.” La voix semble parcourir ses veines, figeant presque son sang dans un étau de givre. “Relève toi chevalier, sers moi, prend part à la bataille contre toute vie, prend part à la gloire du Fléau !”. Au tréfonds de son être, l’Orque entend une voix hurler de terreur. Mais c’est si loin, si diffus. Mécaniquement, elle se relève et salut.



Cela fait quelques jours que la bataille fait rage. Les Humains de la nouvelle Avallon se défendent avec l’énergie du désespoir, mais l’armée de non-morts semble avoir une réserve inépuisable de soldats. La guerrière regarde les Goules fraîchement arrivées qui se préparent a la bataille. Elle sourit. La plupart de ces monstres elle les a ramené elle-même, avec son unité, en répandant la peste dans une mine ou travaillait des humains. La peste n’est pas fiable, et nombreux sont les fantômes de mineurs, courroucés, à les avoirs attaqués sans distinction. Mais une quantité non négligeable de Goules a émergé des profondeurs du puit. Elle a d’abord cru défaillir devant l’horreur de ce qu’elle était en train d'accomplir. Mais la voix était toujours présente, resserrant son emprise quand d’anciennes émotions submergeaient l’Orque.

Observant l’armée se mettre en marche, elle ne peut s’empêcher un rictus. Ses doutes lui semblent si lointains, presque étrangers. La nuit dernière, égorgeant des villageois dans leurs chaumières, elle pouvait entendre la voix du Roi Liche qui continuait à l’encourager, mais cela n’était plus nécessaire. Elle prenait plaisir à tout cela, comme si cette haine pour tout ce qui vie avait toujours été en elle, comme si cette soif de sang avait simplement attendu le moment propice pour se manifester. Les défenseurs reculaient chaque jour un peu plus, et l’armée du Roi Liche répandait pestes et maladies, détruisait les cultures, abreuvait la terre de sang corrompu, la rendant infertile pour les siècles à venir.




“My Faith (faith)
and no reason
I'll never be the same”

La bataille fait rage. Les bâtiments flambent, les cadavres encombrent les rues. Faisant tournoyer sa hache, la guerrière sème pestes et maladies dans les rangs adverses, relevant des morts pour les lancers a l’assaut. Elle se remémore d’anciennes batailles, ou elle défendait la Horde, sa Horde, au service du chef de guerre, ou elle se battait pour ... l’Honneur. Quelle chose dérisoire que l’honneur, elle méprisait presque la créature qu’elle avait été, comment n’avait elle pu voir la simple beauté d’un bain de sang, le plaisir intense que procure la souffrance de l’ennemi, dévoré par la pestilence, les entrailles rongées, pour la gloire du Roi Liche.

Celle qu’elle était n’est plus. A la place de la fière guerrière de la Horde, se tient désormais un implacable Chevalier de la Mort, tout a la gloire d’Arthas, déterminée à anéantir ce qu’elle a autrefois défendu avec tant d’ardeur. Désormais, elle le sait, rien ne peut plus être comme avant.

_________________
One by one, the pinguins steal my sanity"



Dernière édition par Laureleï le Lun 28 Juil - 16:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valstar-superstar.blogspot.fr/
Laureleï
Même un Gob' y post pas autant
Même un Gob' y post pas autant
avatar

Nombre de messages : 2089
Localisation : Dalaran, Tour de la Citadelle Pourpre
Race / Classe : Elfe de Sang Prêtre / Elfe de Sang Paladine / Orc Death Knight
Citation : Hmpf !
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: [RP] Une demeure de souffrances (Spoiler WotLK)   Lun 28 Juil - 16:41

(a suivre)

_________________
One by one, the pinguins steal my sanity"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valstar-superstar.blogspot.fr/
 
[RP] Une demeure de souffrances (Spoiler WotLK)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maxime Chattam. Le sang du temps... ATTENTION SPOILER
» [Blague] Presque un spoiler: Qui Dany épousera-t-elle dans le futur (lointain, très lointain)?
» comment faire un spoiler
» Campagne Demeure de l'épouvante
» [DeckBuilder/Visual Spoiler] Shuffle. Cut. Draw.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Comptoir du Lointain :: Salle des Ventes (Accés libre) :: Histoires-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit