Le Comptoir du Lointain

-=- Quid Amorum Bonae, Charium Bonae -=-
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'hospice "les girafes mourantes"

Aller en bas 
AuteurMessage
Samaana/Skasha
Vendeur à la sauvette
Vendeur à la sauvette


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: L'hospice "les girafes mourantes"   Lun 17 Sep - 21:21

Attablés, enfin plutôt avachis devant une choppe de bière les trois anciens pirates se regardaient sans parler.

Bien que d’apparence anodine, ces trois personnes avaient à un moment de leur vie représenté un pouvoir important au sein de l’a Confrérie des Pirates et bien avant pour d’autres organisations.

Le tauren au visage marqué, Gorg le Buffle, avait été Capitaine du navire disparu le Fenrir.
La liste de ses méfaits ne s’arrêtait pas la, on pouvait ajouter sans difficulté de nombreuses morts, pillages et autres rapines qui font dire à un marin que sa vie était bien remplie.

Face à lui, une autre figure de la Confrérie, l’ancienne Capitaine du San Calico, Samanaa.
Bien que ses actions soient méconnues de tous, sa position au sein de la Confrérie indiquais qu’elle n’avait pas obtenu sa position dans la douceur, bien qu’elle était aussi une ancienne danseuse du Lotus Pourpre.

Enfin, pour compléter cette table, un mage encapuchonné, Mëlcirion Shadowstone, ancien Exécuteur d’un Capitaine de la Confrérie, un humain dans le corps d’un réprouvé, par soif de puissance… un ancien mercenaire de la Compagnie Noire.

L’aubergiste hésitais à leur demander de sortir, par prudence, la fermeture de l’établissement serai plus tardive.


« Je sais pas pour vous mais je déteste l’immobilisme. »dit Gorg. « J’ai l’impression d’être comme un requin à attendre son prochain repas dans un port, plutôt que de partir en chasse »

« D’autant plus que j’me vois pas remonter sur un navire, que les pirates se débrouillent entre eux maintenant » maugréât Samaana.

« Faudrait r’trouver un bon m’yen d’s’faire des sous » prononçais Mëlcirion avec un accent horrible. « Je sais pas mais trouver un moyen de profiter des afflux d’armées en outreterre pour réaliser des profits dans les besoins. » concluait le mage sans une pointe d’accent cette fois.

« J’ai p’t’être une idée qui peu tenir la route » annonça Gorg avec un sourire sadique.

[…]

« Veuillez décliner la raison sociale de votre entreprise. »

Le gobelin chargé de l’immatriculation des nouvelles sociétés (RGS : Registre Gobelin des Sociétés) était pas à l’aise avec ce groupe là.
Deux taurens impressionnants de son point de vue, et un réprouvé encapuchonné.
Le premier des taurens avait déjà commencé fort en écrasant un gros cigare sur le panonceau d’interdiction de fumer.
L’autre tauren, une femelle, avait l’air plus douce, mais avec ces créatures la autant se méfier.
Le dernier, un réprouvé reste un truc pas normal, donc suspect.


« Maison de repos Les Girafes Mourantes »

En entendant le nom, le gobelin fût pris d’un fou rire, qui fût vite étouffé.
En effet, au même moment la tauren posa sa main sur la table, qui se changea en patte d’ours.
Vu la taille des griffes il ne valait mieux pas se prendre une baffe.


« ..euh… charmant ce .. nom. Mais vous comprenez il y a des … règles à respecter.
Une charte édictée par notre haut conseil de la Régulation des Patronymes risque de tomber en opposition avec votre nom.

Voyez vous on essaye d’éviter la proliférations des entreprises non sérieuses et louches.

Et il se trouve que le nom de votre… »

La phrase du gobelin n’était pas terminé que le réprouvé posa sa main sur la table.
Surpris par ce geste le gobelin mis en suspend sa phrase, puis la surprise laissa place a la peur quand la main du non-mort se mit à s’enflammer.

Puis sur un mouvement de tête du tauren borgne, la main fût retiré, laissant une trace calcinée.


« Ecoute bien trou du.cul, j’vais devoir prendre du temps pour t’prensenter not’ maison de repos, p’t’être bien qu’après tu trouveras qu’c’est en accord avec ton HCRP.

Tu sais ce qu’est la chasse ? Pas l’truc pour les riches mais la vraie. Celle ou tu es en communion ‘vec la nature.
La proie, le chasseur un cycle d’la vie tu vois.
Parfois les règles du jeu changent, et tout chasseur peut t’dire que quand tu d’viens la proie c’est jamais un plaisir.

Un jour on était en mouv’ment avec d’autres pir..amis quand on est tombé sur des enfoirés de marin de la voile rouge.
Ils étaient nombreux et nous moins, après une folle course dans les tarides, nous n’sommes réfugiés dans une grotte.
Puis pour les tromper, on s’est mis à imiter l’bruit d’une girafe à l’agonie.

Parcequ’tu vois, une girafe, ça a beau faire rire… mais à l’agonie c’est la pire des furies.

Alors voilà l’concept, nous on ouvre une maison d’repos pour les chasseurs et autres aventuriers fatigués d’marcher , le temps d’une fin d’vie ou juste pour une bière.

Parce que pour moi, il y a plus belle comparaison que celle d’une girafe.
C’est grand , ça tiens sur des échasse , et de son observatoire, ca r’garde nos misérables p’tites vie s’écouler.

Voilà pourquoi j’veux leur rendre mon hommage. »

Après ces mots le gobelins ce sentait mal à l’aise, sûrement en grande partie par ses visiteurs, mais parce que les mots du tauren n’était pas si faux que ça.

Après une réflexion rapide, et surtout en pensant à une fin de carrière prémédité, le gobelin pris le tampon à coté de lui et apposa la marque B.


« Ca fera Quatre vingt dix pièces d’or ! »

[…]

« Bien maintenant va falloir se trouver du personnel, et surtout supporter les enquêtes du HCRP » dit Gorg

« J’vais sortir une vieille connaissance de son asile déjà, d’autres suivront je pense » répondit Mëlcirion.

« Au travail » conclut simplement Samaana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kry
Grand Maître Marchand
Grand Maître Marchand
avatar

Nombre de messages : 572
Race / Classe : Apprenti explorateur .
Citation : Lorsque l'on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n'est pas forcément le pot qui est vide.
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: L'hospice "les girafes mourantes"   Lun 17 Sep - 22:58

(( \o/ *smile* ))

_________________
"Apprendre sans réfléchir est vain. Réfléchir sans apprendre est dangereux."
[ Confucius ]


"A short pen is better than a long memory"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'hospice "les girafes mourantes"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Comptoir du Lointain :: Le Comptoir-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit