Le Comptoir du Lointain

-=- Quid Amorum Bonae, Charium Bonae -=-
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une histoire de la musique énervé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laureleï
Même un Gob' y post pas autant
Même un Gob' y post pas autant
avatar

Nombre de messages : 2086
Localisation : Dalaran, Tour de la Citadelle Pourpre
Race / Classe : Elfe de Sang Prêtre / Elfe de Sang Paladine / Orc Death Knight
Citation : Hmpf !
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Une histoire de la musique énervé   Mer 2 Juin - 13:41

Avertissement : ça n'engage que moi, et je pense pas que ça interessera tant les foules que ça, mais bon, on peut avoir des bonnes surprises des fois Smile.

Alors moi, des fois, je passe a coté de truc j'en reviens pas. Pourtant, ce groupe a été repris ou a influencé un TAT d'artistes que je trouve incontournables.

Alors il me faut le partager avec vous, c'était le chainon manquant dans "la grande histoire du rock & roll d'énervés"

Ces gars là plantait des crayons dans les baffles de leurs amplis pour avoir un son saturé (n'oublions pas que les effets n'existaient pas). Alors d'abords un titre, et après une chronologie d'après moi du Rock & Roll ...

The Sonics : Strychnine - 1965


Si ça, ça n'a pas réveillé vos oreilles il n'y a aucun espoir Smile. Et hop, l'Histoire du Rock qui grate dans les oreilles

Le 1er Punk (si vous ne le saviez pas lisez sa bio ... Smile) Jerry Lee Lewis, Whole Lotta Shakin' Going On - 1957

et son pendant black, Little Richard, Long Tall Sally - 1957

Et on passe donc aux Sonics, Psycho - 1965

Qui influencèrent directement Iggy Pop & The Stooges, 1970 - 1970 (la video est un peu dégeu, mais d'époque, si vous voulez du mieux youtube regorge de vidéo plus récentes).

Et hopla, tout ça nous fait sauter sur les New Yord Dolls, Jet Boy - 1973 et leur inimitable look Glam.

Les New York Dolls trainent avec une bande de gamins, qui en 1975 décide de tout simplifier à l'extréme et inventent un truc qui fera date : le Punk. C'est les Ramones, Blitzkrieg Bop - 1976. Et pour le plaisir une 2éme, un hymne pour moi (les paroles c'est "tape sur le p'tit bourge a coup de batte de base ball" répété en boucle Smile) avec Beat on the brat . Attention vidéo de 1975 c'est assez degueu mais ça le fait Smile.

Entendant ce groupe de chevelus americains, les anglais vont péter un plomb, et l'année 76 verra exploser un tat de groupes ayant comme point commun tous la même chose : ils commencent en reprenant tout les titres du 1er album de Ramones. Quand ils commenceront à faire leurs propres morceau, on aura

Les Sex Pistols, God Save the Queen, 1976 qu'ils populariseront en louant un bateau et en faisant un concert sur la tamise, autour de buckingham palace, le jour de l'anniversaire de la reine.

et les Clash, I fought the Law - 1977 qui apporteront en plus au Punk toute l'influence des la musique du getho Jamaïcain de Londres, comme dans cette reprise de Police & Thieves, immense tube qui ne passa pas les frontières de l'establishment blanc de l'epoque.

Et les Damned, New Rose - 1977 qui furent même le 1er groupe Punk a sortir un disque (avant même les Pistols) et dont le Guitariste / bassiste (selon les periodes) connaitra son heure de gloire avec cet immense tube, Wot qui payera les albums suivant des Damned.

De là, la musique énervé deviendra de plus en plus incontournable, et il devient difficile de faire une chronologie ou autre. Juste, il ne faut pas oublier le dernier grand groupe d'énervés, qui d'ailleurs citait à peu prés tout les groupes çi-dessus en influence, Nirvana, Breed - 1992 (le son n'est pas fort montez le pour celle là). Trop souvent déconsidéré à cause de son succés (j'ai fait partit de ces gens Wink), Nirvana a en fait certainement été la dernière grande aventure de Rock énervé Smile.

Voilà, c'était un tour d'horizon en commençant par le moment ou s'est mis à apparaitre une frange de la population encore inconnue : les jeunes. Soudainement, entre l'enfance et l'âge adulte, il s'est mis à exister quelque chose, et ce quelque chose avait un truc à dire : on m'a ignoré pendant des siécles, maintenant je suis vénér et je vais le crier Very Happy.

_________________
One by one, the pinguins steal my sanity"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valstar-superstar.blogspot.fr/
Cèr
Proprio de l'Hotel des Ventes
Proprio de l'Hotel des Ventes
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 43
Localisation : Paris
Race / Classe : Troll / Druide
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de la musique énervé   Mer 2 Juin - 15:06

Oui mais alors Mike Brant, il est où là dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureleï
Même un Gob' y post pas autant
Même un Gob' y post pas autant
avatar

Nombre de messages : 2086
Localisation : Dalaran, Tour de la Citadelle Pourpre
Race / Classe : Elfe de Sang Prêtre / Elfe de Sang Paladine / Orc Death Knight
Citation : Hmpf !
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Une histoire de la musique énervé   Mer 2 Juin - 15:26

Marrant ça, je ne suis pas surpris, béotien va

_________________
One by one, the pinguins steal my sanity"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valstar-superstar.blogspot.fr/
leny
Maitre de l'Hotel des Ventes
Maitre de l'Hotel des Ventes
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 38
Localisation : au fond de la vallée, à gauche, si tu viens de l'ouest
Race / Classe : troll chasseur
Citation : les mages aimeraient certainement, mais ils ne peuvent pas nous coccinnelliser!!
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de la musique énervé   Mer 2 Juin - 19:07

Houlala, je n'ai pas eu le temps de tout écouter!!! Mais je vais le prendre Wink

Bon c'est un peu pompeux de te remercier à nouveau mais quand même, c'est vraiment sympa de nous faire découvrir (et redécouvrir) tout ça!

Et pour Nirvana, je suis entièrement d'accord avec toi, quand je pense que mon frère à eu l'immense chance de les voir sur scène alors que j'étais tout minot avec l'impossibilité de le suivre Sad

_________________
Je m'verrai bien à la place de la coccinelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarwaade
Commerçant
Commerçant


Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Une histoire de la musique énervé   Jeu 3 Juin - 18:29

héhé Smile
j'ai toujours le ticket avec le bébé heureux d'être dans l'eau Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire de la musique énervé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de la musique énervé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un documentaire sur l'histoire de la musique des jeux vidéo japonais
» Mon histoire, celle d''un éca ordinaire.
» Yanni; de la vraie musique
» Musique traditionnelle japonaise
» Composer musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Comptoir du Lointain :: Salle des Ventes (Accés libre) :: Le Bazar-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit